Bricolage / Culture

Fais ton propre terrarium

Publié 07/18/2013 par

Depuis quelques années, les terrariums ont la cote. Ça ajoute du caractère et de la personnalité au décor, surtout si votre environnement est monochrome. En plus, ça ne nécessite pas d’énergie comparativement à une plante en pot étant donné que l’eau se condense sur les parois et retourne à la terre. Alors, pas besoin de capoter sur les arrosages, il faut seulement le laisser dans un endroit lumineux

Cet été, on arrête de les regarder sur Pinterest et de les trouver beaux, on passe à l’action!

Tout d’abord, il faut trouver un contenant transparent en verre ou en plastique afin qu’il laisse la lumière entrer dans le bocal. Également, assurez-vous qu’il laisse entrer votre main (pour mettre la terre et les plantes). Optez pour une forme qui se marie bien à votre décor. Plus la forme de votre contenant sera spéciale, plus votre terrarium sera original.

Pour les matériaux, assurez-vous d’avoir sous la main :

  • Du gravier fin ou du sable grossier
  • Des morceaux de charbon de bois
  • Du moustiquaire ou un tissu synthétique comme du nylon
  • Des plantes (pour faire un choix, le site du Biodome de Montréal peut vous aider à vous y retrouver! )
  • Un terreau qui convient aux plantes
  • Du carton

Pour la décoration :

  • Du gravier coloré
  • Des copeaux de bois
  • De la mousse
  • Des plantes couvre-sol

 

Instructions

  1. Lavez votre contenant et utilisez le carton en cylindre pour y verser les divers matériaux.
  2. Selon la dimension de votre contenant, ajoutez votre gravier fin/sable grossier de 1.5 à 4 cm
  3. Recouvrez le tout de 1 cm de charbon de bois. Ces deux couches agissent à titre de drain
  4. Ensuite, découpez le moustiquaire ou le tissu pour le mettre par-dessus la couche de drainage sans qu’il touche au rebord de votre contenant (c’est pour que l’eau s’écoule, sans que la terre se mélange au drain).
  5. Ajoutez de la terre proportionnellement aux racines de vos plantes.
  6. Plantez vos végétaux (mettez les plus petits à l’avant de sorte que chacune des plantes ait accès au soleil, ou si votre terrarium a accèsau soleil de tous les côtés, mettez les plus grandes plantes au milieu).
  7. Arrosez jusqu’à ce que la terre soit humide (sans qu’elle soit détrempée!)

 

Enfin, posez (ou accrochez) votre terrarium ou bon vous semble. Il ne vous restera qu’à l’arroser une fois de temps en temps (sans le noyer, car ça pourrait créer de la pourriture) et à enlever les feuilles et les tiges mortes lorsque vous en verrez.

 

-Emilie

credit photo: abjglassworks.com

COMMENTAIRES

Powered by Facebook Comments