Call It Zine @fr / Culture / L’Équipe de Boutique Spring

Qu’est-ce que tu fabriques VFRANZ?

Publié 09/05/2014 par

Entrevue avec VFRANZ, développeur de produits pour hommes

« Je travaille au sein d’une équipe de développeurs pour inventer les looks qui vont se retrouver en magasin saison après saison. »

Comment as-tu fait tes débuts dans l’industrie de la mode?

Je suis tombé sur une photo de moi gamin où on me voit avec des bottes de cowboy, un jeans, une chemise en denim et une cravate bolo. Et ce n’était même pas l’Halloween! J’ai vu ça et je me suis dit : « Okaay… » J’imagine que c’est là que tout a commencé, mais j’ai mis ça de côté pour me concentrer sur le basket.

Le basket?!

J’ai grandi dans une famille de basketteurs : mes deux parents et mes tantes jouaient. Moi, j’ai commencé à l’âge de 5 ans. Je ne tripais pas vraiment parce qu’il fallait que je me lève tôt les samedis matin et à cause de ça je manquais les bonshommes à la télé. Plus tard, j’ai décroché une bourse pour jouer à l’université aux Philippines. J’ai tout lâché au bout d’un an et j’ai décidé d’étudier la mode féminine. Tout le monde capotait. Même ma copine me demandait ce que je faisais. Tout ça parce que je voulais faire quelque chose de différent.

Comment s’est passée la transition vers le milieu de la chaussure?

J’ai toujours aimé les chaussures. Même quand je jouais au basket, je voulais la paire de Nike que personne n’avait. Dans ma famille, on est tous des malades de chaussures.

Comment as-tu atterri chez Boutique Spring?

La bonne vieille recette : Internet et ressources humaines. J’ai postulé, sans vraiment y croire. Ce n’est pas facile aujourd’hui : tu es tout seul en face de ton ordi et tu ne sais pas trop comment les choses vont tourner.

Une journée typique pour toi, ça ressemble à quoi?

Ça dépend du moment dans la saison. Quand on fait du développement, on ouvre des boîtes toute la journée et on fait de la recherche. J’aime prendre un petit vingt minutes chaque matin pour faire le tour des blogues de mode. Je décortique tous les défilés de mode masculine pour m’assurer que ce qu’on fait est pertinent et reste en phase avec les tendances.

Tes blogues de prédilection?

Highsnobiety.com et, quand j’ai le goût de rire, Four-pins.com. Je suis aussi beaucoup de blogues de « street style ». La mode de rue, c’est hyper important. Une bonne recherche, c’est celle qui t’amène dans la rue et dans les magasins, pour voir ce que les gens achètent et ce qu’ils portent.

Les tendances à surveiller cet automne?

La botte en cuir mi-haute et nos nouvelles baskets montantes. C’est la première fois qu’on développe un modèle comme celui-là et j’ai vraiment hâte de voir ce que ça va donner.

Qu’est-ce que tu as particulièrement hâte de porter?

J’aime beaucoup la chaussure de ville relaxe avec semelle épaisse et une grande gamme de tons sur tons noirs.

Ce que tu aimes le plus dans ta job?

L’équipe avec laquelle je travaille. On est sérieux, mais on passe notre temps à rigoler ensemble. On est parmi les plus capotés de la place.

 

Photo par Dominique Lafond

COMMENTAIRES

Powered by Facebook Comments